Finance

Chiffre d’affaires du premier semestre 2020/2021

Le groupe SII, spécialiste des métiers de l’ingénieur, annonce son chiffre d’affaires du premier semestre de l’exercice 2020/2021.

 

Eric Matteucci, Président du Directoire, commente : « Le premier semestre de l’exercice 2020/2021 a connu un point bas de l’activité sur les mois d’avril et mai et une reprise lente et continue de l’activité depuis le mois de juin 2020. Le deuxième trimestre de l’exercice fait apparaître des signes encourageants pour la suite même si la prudence doit rester de mise compte tenu des dernières mesures prises par les gouvernements liées à l’évolution de la crise sanitaire. Toutes nos équipes restent mobilisées pour permettre la poursuite de nos activités et la conquête de nouveaux marchés. Toute cette énergie déployée nous permet d’être confiants quant à notre capacité à retrouver le chemin de la croissance. »

Tableau C.A premier semestre 2020-2021

* hors effets de change (taux de change 2019-2020 appliqués au chiffre d’affaires 2020-2021)


Le groupe SII, spécialiste des métiers de l’ingénieur, a réalisé au cours du premier semestre de l’exercice 2020/2021 un chiffre d’affaires de 301,2 M€. Après un premier trimestre en recul de 7,3% à taux constants (-9,3% à taux courants) pénalisé par les confinements stricts, le deuxième trimestre fait état d’une reprise progressive de l’activité illustrée par une décroissance plus limitée à 4,5% à taux constants (-6,2% à taux courants). Sur le semestre, le groupe SII a bénéficié de sa diversification sectorielle et géographique, qui ont permis à l’activité de résister dans ce contexte adverse. L’activité ressort en croissance sensible à l’international : +6,2% à taux constants (+2,7% à taux courants).

Croissance de l’activité à l’international et reprise progressive de l’activité en France

En France, le groupe SII réalise un chiffre d’affaires de 140,2 M€ au cours de ce premier semestre de l’exercice 2020/2021. Après une baisse d’activité de plus de 20% au premier trimestre (67,6 M€), le deuxième trimestre affiche une reprise progressive de l’activité à 72,6 M€, en recul de 13,2% par rapport au deuxième trimestre de l’exercice précédent. La diversité des secteurs d’activité dans lesquels le groupe intervient a favorisé ce début de reprise. La crise sanitaire et économique a impacté principalement les secteurs de l’aéronautique, de l’automobile, du transport et du tourisme. Le confinement a engendré de grandes difficultés d’organisation pour poursuivre les activités dans le secteur de la défense au cours du premier trimestre. Les activités dans ce secteur ont repris en grande partie progressivement au cours du deuxième trimestre. Pour atténuer les impacts de la crise sanitaire et économique, le groupe a eu recours à l’activité partielle durant toute cette période. De plus, les secteurs tels que les télécommunications, l’énergie et la banque ont globalement résisté depuis le début de la crise.

A l’International, le chiffre d’affaires semestriel ressort en croissance de 6,2% à taux de change constants. La situation reste très contrastée en fonction à la fois de l’ampleur de la crise sanitaire et des secteurs d’intervention du groupe dans chaque pays. Les difficultés sont apparues dans les pays où le groupe SII est exposé au secteur de l’aéronautique (Allemagne, Canada, Pays-Bas), de l’automobile (Allemagne, Espagne, République Tchèque), du transport et du tourisme (Espagne). En revanche, la Pologne, où l’exposition sectorielle est très diversifiée, affiche une résistance exceptionnelle (+20,8% à taux constants). Trois autres
pays accompagnent la performance à l’International avec un taux de croissance à deux chiffres (à taux constants) : la Roumanie (+13,5%), la Colombie (+19,8%) et le Royaume-Uni (+50,6%). L’évolution des taux de change vient minorer sensiblement la performance à taux courants hors France qui ressort à +2,7%.

Perspectives

Après un premier trimestre très pénalisé par la période de confinement, le deuxième trimestre a montré une reprise partielle des activités existant avant le confinement, accompagnée du démarrage de nouveaux projets.

L’évolution actuelle de la situation sanitaire dans plusieurs pays appelle à la plus grande prudence mais les nouveaux confinements n’ont pas engendré de nouveaux arrêts brutaux et massifs de projets en cours. Sur la base de la situation à date, le prochain trimestre pourrait, à nouveau, afficher une amélioration de la situation en France et une bonne résistance de nos activités à l’international.

application/pdf
Résultats S1 2020/2021 - FR
269.4 Ko
application/pdf
S1 Results 2020/2021 - EN
644.4 Ko

Autres actualités